Considéré comme étant l’un des meilleurs duos de réalisateurs américains, les frères Coen’s (Joel et Ethan) suscitent un engouement auprès du public à chacun de leurs films. En 2010, True Grit ressuscitait le thème du western si cher à Sergio Leone où la justice se compose de vengeance et d’honneur. Leur dernier projet, Inside Llewyn Davis, se situe sur la côte est-américaine dans le quartier new-yorkais de Greenwich Village, foyer du mouvement musical folk en compagnie d’un chanteur. Mettez-vous au chaud, une belle aventure cinématographique sera racontée à travers cette lecture.

Auteur(s)

Le parcours des frères reste des plus élogieux, Joel remporte trois prix de la mise en scène au festival de Cannes pour Barton Fink (1991), Fargo (1996) et the Barber, l’homme qui n’était pas la (2001). Parmi la longue liste signée du tandem comme réalisateurs, scénaristes et producteurs, on retiendra The Big Lebowski (1998), O’Brothers (2000) et No Country For Old Men (2007), un thriller glaçant.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Histoire

Inside Llewyn Davis relate le quotidien d’un chanteur folk à Greenwich Village dans les années 60. Guitare à la main, bravant les intempéries, il essaye de gagner sa vie en affrontant de multiples obstacles rencontrés ou provoqués durant son parcours. Vivant comme un assisté, il décide de reprendre son destin en main lors d’une dernière épreuve.

Critique

La fratrie Coen propose un casting très séduisant, Oscar Isaac (Robin des Bois, Drive) incarne le rôle principal de la production, il est rejoint par Cary Mulligan présente dans Drive et Gatsby le Magnifique de Baz Luhrmann. John Goodman ( the Big Lebowski, O’Brothers), un habitué de la filmographie du tandem fait partie de l’aventure. Le film se déroule avant l’arrivée de Bob Dylan, une époque où Greenwich Village devient l’épicentre de la musique folk. Comme l’a expliqué Elijah Wald : « Ce n’est pas la genèse du règne de Bob Dylan, mais l’avènement de la musique folk sur ses débuts, ses pratiques et ses échecs». Les réalisateurs s’attachent donc à l’authenticité, ils s’inspirent de l’autobiographie de Dave Van Vonz « the mayor of Mac Douglas », pour créer l’univers du film sur de nombreuses scènes. Le personnage de Llewyn Davis emprunte des traits au chanteur mais, reste unique dans l’intrigue. L’oeuvre baigne dans une atmosphère intime, les scènes de chants (salles et bars) plongent le spectateur dans l’ambiance d’un concert. Les scènes d’extérieures sont d’une beauté, le blizzard et le froid retranscrivent ce climat hivernal nord-américain. Les dialogues façonnés par les frères sont d’une finesse, assez courts mais remplis d’humour noir. Les gestes et les regards remplacent totalement les mots. Les rencontres de Llewyn Davis sont uniques, elles aboutissent souvent à un lot d’ennuis, mais restent très cocasses et informatives sur le milieu musical dans les années 60. La bande son est soignée grâce à l’apport du producteur T-Bone Burnett et le chanteur du groupe «  Mumford and Sons ».

Conclusion

L’amour de la musique folk est présent tout au long du film. La performance d’Oscar Isaac reste époustouflante, il fait vivre son personnage avec passion. La tristesse, l’humour, la malchance et l’antipathie définissent le personnage de Llewyn Davis. Les frères Coens savent dessiner des anti-héros pour lesquels le spectateur sait s’attacher. Un film très agréable, donnant une grande satisfaction. Une mention spéciale dédiée à la bande son, elle est « I.R.R.E.S.I.S.T.I.B.L.E »

>> Pour poursuivre, l’aventure Inside Llewyn Davis

http://www.insidellewyndavis.com/fr

Le clip « Little Lion Man » de Mumford and Sons

(2 commentaires)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s