Cayucas est le nom d’une petite ville tranquille sur la côte californienne, mais aussi celui du groupe mené par Zach Yudin. Leur premier album « Bigfoot » sorti en 2013 pose une pop ensoleillée, décrivant une Amérique nonchalante sur des résonances flirtant avec les années 50- 60. Rappelant le son californien des Beach Boys, le tout produit par Richard Swift (The Shins, Damien Jurado et Les Mynabirds). Un album qui procure un côté jovial et rappelant l’été en ces journées hivernales.

Un solo devenu groupe

En 2011, Zach Yudin entame une carrière solo et enregistre sa première chanson sous le nom de «Trails Oregon Bike ». Dès l’année 2012, il forme un groupe et change de nom en s’appelant Cayucas. Composé de son frère jumeau Ben Yudin à la basse, Banah Winn sur les claviers,Casey Wojtalewicz à la batterie, etChristian Koons à la guitare. Le groupe signe la même année, un contrat avec le label Secretly Canadian.

La touche Swift avec la mouvance lo fi

Richard Swift est un artiste à multiples casquettes artistiques, il est chanteur, compositeur et interprète. Il appartient à la mouvance lo-fi et pop. Le lo-fi est une méthode d’enregistrement jugée primitive dans le but de produire un son sale, comme celui d’une cassette audio. Fondateur du label National Freedom, il produit des artistes tels que Damien Jurado et Stereolab. Il est membre du groupe The Shins.

Un doux parfum californien

Une ouverture avec des chansons pop racontant des histoires estivales. Le chanteur capture l’esprit d’une saison sans insouciance, une jeunesse qui profite des moments de détente. Des lignes de basse, de guitare et de clavier se mélangent avec les choeurs de réverbérations, alternant entre des sonorités classiques et inattendus pour l’auditeur. Rappelant les harmonies solaires, des mélodies posées sur le sable, une image idéalisée des fifties et des seventies à la manière de Brian Wilson avec les Beach Boys, un vrai havre de paix. La seconde moitié de l’album, vante sur une piste l’état de Californie, destination favorite des habitants de la côte est en été, un lieu d’évasion pour lequel le temps devient passager. Un début entraînant avec une batterie et une basse, des interjections pour exprimer des émotions spontanées. Une boucle pour laquelle on tombe évidemment sous le charme.

Ensuite, les trois perles de l’album concluent ce voyage californien. Un premier morceau avec un son spacieux, une accentuation des notes du carillon. Les réverbérations sont sublimes, une mécanique musicale bien structurée, les instruments combinent à des moments clés pour accentuer le morceau. Un bel hommage aux Beach Boys sur l’album Pet Sounds où le carillon était présent sur les pistes « You still believe in me » et « Sloop John B ». Le second titre rappelle les compositions de Vampire Weekend, une mélodie d’introduction sonnant électro puis s’élargit à des sonorités africaines , le passage de la flute adoucit la chanson. Le dernier son est une merveille, une mélodie expérimentale rappelant vaguement Mr Sandman du groupe « the Chordettes » dans les années 50. La batterie met le tempo puis s’ajoute des instruments moins courants accompagnant l’écho et la réverbération. La chanson dégage l’émerveillement et la beauté. La flûte conclut l’ensemble par une sorte d’happy end

Conclusion

L’influence de Richard Swift se ressent sur la composition de l’album avec son apport d’instruments moins courant comme le carillon présent sur ses albums solos (Walt Wolfman et The Atlantic Ocean ). Puis une touche electro en début de piste et l’ajout de bruits de fonds pour créer une ambiance. Sa contribution artistique est précieuse pour la cohérence de l’album. Ce premier opus dégage une atmosphère estivale pour laquelle on a envie de chanter sur une plage toute l’année. Rappelant une carte postale d’un été sans fin, une bande son où le monde s’adonne à une vie tranquille.

>> Des bonus en prime pour découvrir l’univers du groupe et celui de Richard Swift

Le clip « Cayucos »

Le clip « East Coast Girl »

Le clip « Lady Luck » de Richard Swift

Le clip « Silver Timothy » de Damien Jurado

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s