Regroupant les univers de la bande dessinée, du manga, du jeu vidéo, du cinéma et du film d’animation, l’Art Ludique-Le Musée est le premier espace muséal du monde consacré à l’art contemporain issu de l’entertainment. Depuis le 22 mars 2014, l’enceinte consacre une exposition sur l’Art des Super Héros Marvel. Avec des dessins, peintures et sculptures réalisés par les artistes qui ont marqué l’univers Marvel.

L’exposition « l’Art des Super Héros Marvel » se décline en quatre thèmes : Captain America : la sentinelle de la Liberté, les Equipes Marvel, les Héros Urbains et les Galactiques.

Captain America : la sentinelle de la Liberté s’expose dans deux grandes salles. Dans les années 40, le monde vit ses heures sombres : la guerre fait rage en Europe, le doute gagne les autres continents. Pour donner une lueur d’espoir, deux jeunes auteurs de comics américains, Joe Simon et Jack Kirby, inventent le personnage de Steve Rogers, un héros hors du commun qui a subi une expérience scientifique révolutionnaire pour devenir un super-soldat que le monde va connaître sous le nom de Captain America. Il disparaît dans les années 50 pour être « ressuscité » en 1963.

Dans une première salle, on découvre les illustrations de John Buscema, Art Adams, John Byrne, Olivier Coipel, Marie Severin et Mike Perkins. La seconde salle accueille de nombreux travaux de Ryan Meinerding et Rodney Fuentebella, deux spécialistes du concept art. Puis des couvertures et des planches des années 70 à 80 de Gene Colan, John Romita Sr et Jack Kirby.Enfin, l’hôte entrevoit de nombreuses études pour le premier volet de Captain America : First Avenger (2011) avec la moto de l’Hydre (Daniel Simon), le design bouclier de Captain America (Barry Gibbs) et les armes de l’Hydre par Rich Heinrichs.

Les Equipes Marvel reviennent sur les diverses équipes de Super Héros Marvel (Les Quatre Fantastiques, Les Avengers et les X-Men) sur leurs particularités, leurs ennemis et bien sur le destin hors du commun de chacune d’entre elles. Tous ses héros ont comme « pères » Stan Lee et Jack Kirby.

Les « Quatre Fantastiques » sont les premiers héros de la nouvelle génération créée par Stan Lee qui inaugure l’âge d’argent des super-héros (1961). Composé du « leader » Red Richards (Mister Elastic), Jane Storm (invisible girl) peut se rendre invisible et créer un champ de force invisible, son frère Johnny Storm « La Torche » peut enflammer son corps, enfin, Ben Grimm se transforme en monstre hideux « La Chose » muni d’une force herculéenne. Tous les quatre forment une équipe de justiciers qui habitent dans un immense immeuble (le « Baxter Building ») et porteront un uniforme distinctif bleu ciel, mais ils n’ont pas d’identité secrète et sont connus de tous. Le visiteur discerne les premières planches illustrées (1960 à 2000) par Jack Kirby, John Buscema, Gil Kane et Jae Lee.

Les Avengers sont un groupe de super héros qui apparaît en 1963, composé de personnages ayant leur histoire indépendante. Au départ, il s’agissait de Ant-Man, Thor, Hulk et Iron Man. La composition du groupe a souvent changé avec l’arrivée de Captain América qui apparaît quelques épisodes après. Les Avengers sont ornés des travaux (1970 à 2000) de Jack Kirby, Alex Ross, George Perez et Carlos Pacheco. D’autres travaux d’études couvrent la salle avec une sculpture en argile du casque de Captain America par Alexandra Byrne et celui d’Iron Man (2008 à 2013).

Les X-Men sont composés de « Cyclope » dont les yeux lancent un « rayon laser » qu’il ne peut maîtriser, d’ « Angel » muni d’ailes d’ange, du « Fauve » aux capacités athlétiques hors pair, d’ « Iceberg » qui crée de la glace et de « Strange Girl » dotée d’un pouvoir de télékinésie. Le professeur X s’oppose à Magneto qui recherche des mutants dans le but de rassembler une « nouvelle espèce » ayant pour objectif de dominer l’humanité. Notons que la première équipe des X-Men est constituée d’adolescents, ils portent tous un même uniforme jaune et bleu et ce n’est que trois ans après leur création qui se différencient les uns des autres pour sortir du monde de l’adolescence. Une salle entière illustre l’univers de ce groupe avec des planches dessins et couvertures (de 1970 à 2010) de Jim Lee, Joe Madureira, David Finch, Sam Kieth et Neals Adams .

Les héros urbains entrevoient les personnages de Spiderman, Darevil, Dr Strange, Punisher et Iron Fist. Quand Stan Lee donne vie à ses héros durant les années 60, il s’inspire du quotidien des teenagers américains, de leurs aspirations, de leurs préoccupations et de leurs conditions sociales, le tout inspiré de la vie new-yorkaise de l’époque.

Le personnage de Daredevil apparaît en 1964. Jeune, il vit seul avec son père, boxeur raté, mais intègre qui sera tué pour avoir refusé de magouiller. Matt perdra la vue en sauvant un aveugle qui manque d’être renversé par un camion transportant des produits chimiques, à la suite de cet accident, ses autres sens sont amplifiés à l’extrême (super ouïe, super sensibilité tactile). Il deviendra avocat et super héros pour lutter contre l’injustice et venger la mort de son père. Des dessins des artistes Joe Quesada et Adi Granov sont présentés.

Spiderman est le héros le plus populaire de l’univers Marvel, orphelin de père et de mère, Peter Parker est élevé par son oncle Ben et sa tante May. Jeune lycéen, il est piqué par une araignée radioactive qui lui donne des pouvoirs arachnéens. Un jour, il refuse d’arrêter un malfaiteur qui s’enfuit devant lui, or ce malfaiteur n’est autre que l’assassin de son oncle. Parker décide alors de se consacrer à la lutte contre le Mal sous l’identité de Spiderman. Le visiteur découvre des travaux de Steve Rude (2001), Steve Ditko (1965) et le fameux collage de l’artiste français Pascal Garcin.

Crée en 1974, il s’agit d’un des derniers super héros du « Silver Age », Iron Fist de son vrai nom Danny Wendell est un jeune garçon qui accompagne ses parents et leur associé dans une expédition dans l’Himalaya à la recherche de la cité mythique Shangri-La. L’associé tuera son père, et sa mère décédera à la suite d’une agression de loups. Danny sera recueilli par les habitants de Shangri-La. C’est là qu’il sera initié à la méditation et aux arts martiaux et qu’il obtiendra ses pouvoirs à la suite d’une épreuve rituelle. Des dessins des artistes (1974 à 1977) John Byrne et Gil Kane sont exposés dans l’espace.

Les Galactiques évoquent les super héros qui peuplent la galaxie cosmique de l’Univers Marvel. Extraterrestres ou terriens exilés, ces personnages cosmiques qui évoluent dans une dimension différente, mas leur combat reste principalement de lutter par tous les moyens pour protéger et sauver la Terre des dangers extérieurs par l’exemple des Gardiens de la Galaxie, le Surfer d’Argent, Captain Marvel, Thanos et Nova.

Captain Marvel est crée en 1967 par Stan Lee, c’est un combattant Kree, une espèce d’extraterrestres. Envoyé en mission sur Terre avec sa fiancée, le docteur Una, et son supérieur Yon-Rogg, lequel cherche à se débarrasser de lui, Marvel combat régulièrement les Skrulls, ennemis traditionnels de Krees. Captain Marvel s’exhibe avec les œuvres de Gil Kane et  Jim Starlin datant de 1969 à 1974.

Le Surfer d’Argent apparaît en 1965 puis en 1968. Dans la « Saga du Surfer d’Argent », il affronte les Fantastic Four puis il rencontre Alicia la fiancée aveugle de « La Chose ». Comme elle est sculptrice, elle demande au Surfer de toucher son visage et découvre sa bonté. Le Surfer est un héros d’ampleur mythologique et ses adversaires sont en généralement des représentations du mal absolu (Loki le dieu du mal, Mephisto,…). Le Surfer d’Argent s’affiche avec les dessins d’Adi Granov et Jack Kirby.

Conclusion

L’exposition « l’Art des Super Héros Marvel » propose une vue d’ensemble de l’univers créatif et artistique de Marvel. Passant des planches historiques originales des comics américains jusqu’aux dessins de concepts illustrations. Sans oublier les véritables accessoires de nos chers héros avec le bouclier de Captain America et les casques d’Iron Man. Le musée rend un bel hommage aux nombreux artistes qui ont contribué au succès des comics dans le monde entier. L’espace de l’Art Ludique-Le Musée permet une rétrospective majestueuse et riche artistiquement, un vrai plaisir pour les yeux. Pour rendre interactive la visite, le musée propose des documentaires dans chaque salle sur les artistes et les thèmes dans les comics. A voir absolument jusqu’au 31 août 2014.

L’art des Super Héros Marvel
jusqu’au 31 Août 2014
Lundi et Jeudi de 11h à 19h
Mardi Fermé
Mercredi et Vendredi de 11h à 22h (nocturne)
Samedi et Dimanche de 10h à 20h
L’art Ludique-Le Musée
34, quai d’Austerlitz
75013 Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s