Après « Les Uns et les Unes » de l’artiste Miss Tic qui s’est tenue jusqu’au 8 juin 2014. La galerie l’Oeil Ouvert propose une nouvelle exposition au sérigraphe américain Chuck Sperry intitulée « Pop Epoque-Made in California ». Amoureux de graphisme, de muses, de rock’n’roll et d’univers psyché, l’artiste expose jusqu’au 13 juillet 2014.

Vivant à San Francisco, Chuck Sperry travaille dans son propre atelier « Le Hangar » situé à Oakland où il se consacre à la sérigraphie depuis 15 ans. Reconnu dans le monde entier pour ses talents de dessinateur et le côté démesuré de ses créations sérigraphiques pour lesquelles il élève l’artisanat au rang d’art. Il apporte sa contribution artistique à de grandes sociétés de production musicale comme Goldenvoice, Live Nation, Virgin Megastore et d’autres. Aux Etats-Unis, ses œuvres sont exposées dans les meilleures institutions de la ville de San Francisco tels que le Museum of Modern Art et le Yerba Buena Center for the Arts. En 2009, le documentaire « American Artifact » présente largement la figure de cet artiste hors norme.

De novembre 2013 à janvier 2014, les amateurs de graphisme ont pu découvrir ses premières sérigraphies lors de l’exposition consacrée aux affiches de concert rock à la Galerie l’Oeil Ouvert.

De retour sur la capitale, le chevronné de la sérigraphie propose une nouvelle exposition pétillante. On découvre des affiches qui s’inspirent et explorent la mythologie, l’univers rock-psychédélique et l’Art Nouveau. Des femmes métamorphosées en muses séduisantes dont nous sommes hypnotisés dès le premier regard. De l’autre, des femmes aux postures droites qui abordent des ceintures drapées de munition telles des révolutionnaires sud-américaines, vêtues d’une casquette et d’un keffieh. Ses femmes deviennent des figures féminines, délicates, indépendantes et sensuelles.

En parallèle, l’exposition revient sur les affiches de concerts de rock (The Zombies, Steve Miller Band, Black Keys) et l’univers du cinéma. Dans un style pop, les couleurs scintillent pour devenir l’atout premier de ses créations. L’artiste superpose les différentes matières dans ses travaux afin que notre vision s’enchevêtre sans parvenir à les identifier.

Afin de poursuivre l’aventure Chuck Sperry, la Galerie Oberkampf propose des sérigraphies travaillées sur bois jusqu’au 4 juillet 2014. Pour voir l’intégralité des clichés, cliquez ici

Pop Epoque-The Serigraphs of Chuck Sperry Made in California

Expo of Prints on Wood
Jusqu’au 4 juillet
Galerie Oberkampf
103, rue Saint Maur
75011 Paris

Entrée Libre

Conclusion

L’exposition « Chuck Sperry-Pop Epoque-Made in California » permet de (re)découvrir l’univers de ce sérigraphe hors norme, plébiscité par les plus grands groupes de rock (The Black Keys, PJ Harvey, Sum 41, Bob Dylan) pour la création de leurs affiches. Une technique sérigraphique dont les grands formats en couleur et les nombreuses inspirations (mythologie, rock-psyché et l’Art Nouveau) deviennent les ingrédients de cette recette unique détenue par l’artiste. Justesse, maîtrise et beauté résument chaque œuvre signée par Chuck Sperry, à découvrir absolument jusqu’au 13 juillet 2014.

D’autre part, une rencontre est organisée le mercredi 2 juillet de 18h à 20h à la galerie l’Oeil Ouvert avec une projection de vidéos sur l’univers de l’artiste.

Pop Epoque-The Serigraphs of Chuck Sperry Made in California
Expo of Prints on Paper
Jusqu’au 13 juillet 2014
L’Oeil Ouvert
74, rue Francois Miron
75004 Paris

Entrée Libre

www.loeilouvert.com

http://chucksperry.net/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s