De nombreuses comédies musicales ont été adaptées au cinéma comme Chicago, Mamma Mia et Hairspray. Sorti le 18 juin 2014, Clint Eastwood s’essaye à ce genre en prenant le même chemin que ses confrères réalisateurs en adaptant sur grand écran la comédie musicale « Jersey Boys » qui retrace la carrière musicale du groupe « the Four Seasons », devenu mythique dans les années 60.

Auteur

Renommée mondiale en tant qu’acteur et réalisateur, Clint Eastwood débute sa carrière de réalisateur en 1971 avec le film « Le Frisson dans la nuit ». Puis l’homme des hautes plaines (1972), Josey Wale hors la loi (1976) et Honkytonk Man (1983). Dans les années 80-90, il réalise Bird (1988), l’autobiographie du jazzman Charlie Parker avec Forrest Whitaker. En 1992, il retrouve le Far West avec Impitoyable pour lequel il remporte 4 oscars dont celui du meilleur film et réalisateur. Il poursuit sa carrière de réalisateur et d’acteur avec Sur la Route de Madison (1995) et Jugé Coupable (1999). Dans les années 2000, il signe de nombreux films : Space Cowboys, Mystic River (Sean Penn,Tim Robbins et Kevin Bacon) et Million Dollar Baby (Morgan Freeman et Hilary Swank). Ensuite, il se tourne vers le film de guerre avec Mémoires de nos pères et Lettres d’Iwo Jima. De 2008 à 2010, il enchaîne avec L’échange (Angelina Jolie) et Gran Torino. Puis, il s’oriente vers le film politique en retrouvant Morgan Freeman dans Invictus où l’acteur incarne Nelson Mandela. Après Mandela, il s’arrête sur l’autobiographie du chef du FBI (John Edgar Hover) dans J.Edgar avec Leonardo Di Caprio.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Histoire

Originaires du New Jersey, quatre garçons se réunissent pour former le groupe emblématique «  The Four Seasons » dans les années 60. L’histoire de leurs épreuves et leurs triomphes sont accompagnés par les chansons qui ont influencé toute une génération.

Critique

Par son casting, le réalisateur met l’accent sur l’authenticité en choisissant des habitués des planches pour les rôles principaux au lieu de choisir des acteurs connus. En vedette dans le film, John Lloyd Young reprend le rôle de Frankie Valli, chanteur des « The Four Seasons ». Erich Bergen reprend le rôle du compositeur Bob Gaudio et co-auteur de tous les plus grands succès du groupe. Michael Lomeda et Vincent Piazza tiennent les rôles respectifs de Nick Massi et Tommy de Vito, deux membres originaux du groupe. Christopher Walken incarne le gangster Angelo « Gyp » DeCarlo. La plupart des acteurs ont fait leurs débuts au théâtre comme Vincent Piazza.

Pour son interprétation du chanteur du groupe au théâtre, John Lloyd Young (Frankie Valli) a remporté un Tony Award, un Drama Desk, l’Outer Critics Circle et Theatre World Awards. En 2007, il quitte le spectacle pour faire son premier concert solo au Lincoln Center. Ensuite en 2013, il revient à Broadway pour reprendre le rôle de Frankie Valli dans « Jersey Boys » et il se produit à nouveau pour le rôle dans le West End de Londres pour une série de spectacles au Theatre Piccadilly.  En 2014, il sort son premier album solo «My Turn ».

Erich Bergen a joué Bob Gaudio à la première tournée nationale de « Jersey Boys » et les productions de Las Vegas et Los Angeles de la comédie musicale. Parmi ses rôles notables sur scène, on retiendra celui de Billy Crocker dans « Anything Goes » et Rudi Gernreich à la première à Los Angeles de « Les Temperamentals ». A la télévision, il jouera prochainement dans la nouvelle série de CBS « Madame la Secrétaire » dans laquelle on retrouve  Tea Leoni et Tim Daly. Il a fait des apparitions dans les séries « Childrens Hospital », « Desperate Housewives » et « Gossip Girl ».

Michael Lomenda a précédemment joué Nick Massi sur scène dans la première tournée nationale de la comédie musicale. Il a joué dans de nombreuses productions régionales passant de Blood Brothers, Hairspray, The Rocky Horror Show, Cabaret à Grease. Il a joué le créateur de James Bond «Ian Fleming» dans un projet canadien de télévision « True Bond ».

Vincent Plazza ( Tommy DeVito) est connu aujourd’hui pour son rôle de gangster «Lucky Luciano » dans la série de HBO «  Boardwalk Empire ». En 2006, il fait ses débuts au cinéma dans « Stephanie Daley . Ensuite en 2008, il a joué dans « Assassinat d’un président de la haute école », aux côtés de Bruce Willis et le drame de Daniel Schechter « Goodbye Baby ». Il est également apparu dans les séries à succès « The Sopranos » et « Rescue Me ».

Quant à Christopher Walken on ne le présente plus, sa filmographie comporte de nombreux films comme Voyage au bout de l’enfer, King of New York, Man On Fire, Hairspray, Batman Le Défi et le Quatuor. Il a également joué sur scène en remportant le Tony Award en 2010 pour sa performance dans « Une décapitation à Spokane. »

Il y a quelques années, Christopher Walken montrait ses talents de danseur dans le clip « Weapon of Choice » de Fatboy Slim.

Le film Jersey Boys est l’adaptation cinématographique de la comédie musicale créée en 2005. Un projet initié par le producteur Bob Crewe (Mamma Mia) sur les compositions de Bob Gaudio, l’un des membres des Four Seasons. Le groupe est composé au départ de Frankie Valli et de Bob Gaudio. Ils se sont rencontrés à la fin des années 50 lors d’une audition, la particularité du duo se caractérise par un style italo-américain aux sonorités pop très sixties. Dans le film, le réalisateur se permet d’introduire les deux membres (Nick Massi et Tommy DeVito) avant la rencontre du duo. Ce choix permet de rendre plus intéressant le récit afin que le spectateur s’attache naturellement à cette première formation composée de trois artistes (Frankie Valli, Nick Massi et Tommy DeVito).

Etant un film musical, le réalisateur enlace le public avec les morceaux les plus connus du groupe Sherry, Big Girls Don’t Cry, Can’t take my eyes over you et d’autres. Le spectateur prend un plaisir à reconnaître les chansons ou découvrir ses grands classiques de la musique populaire américaine. Afin de garder l’esprit d’une comédie musicale, le réalisateur fait participer les acteurs pour qu’ils s’adressent ouvertement au public afin de mieux comprendre les histoires et les anecdotes : un concept qui permet de rendre plus vivant le film.

La direction d’acteur du réalisateur reste irréprochable car elle permet de faire chanter les acteurs afin de garder l’énergie du direct. Les performances vocales et scéniques sont très prenantes. Le public vit amplement les scènes filmées en studio ou sur scène.

Le metteur en scène ne tombe pas dans la facilité de certaines adaptations de comédies où la quasi-totalité du film se compose de chansons. D’autres spectateurs ont du mal à approuver ce type d’exercice durant l’intégralité d’un long métrage. Il décide d’adapter son film comme une autobiographie comme il a pu le faire avec le film « Bird » par des passages scénarisés et musicaux.

Derrière les coulisses de création, le réalisateur s’accompagne du directeur de photographie Tom Stern (L’échange) dont la créativité et le sens artistique ont permis d’harmoniser les passages sur scène où cette impression feutrée nous plonge immédiatement dans l’ambiance musicale de l’époque. Tourné de jour comme de nuit, de l’intérieur à l’extérieur, le rendu visuel est impressionnant. Par sa ligne artistique, le chef décorateur James J. Murakami et la costumière Deborah Hopper font revivre le style particulier des années 60 par ses véhicules et ses costumes. Rues, maisons et voitures respirent cette période .

Conclusion

Utilisant certains aspects de la comédie musicale comme l’adaptation des chansons et la participation des acteurs qui s’adressent au public, le réalisateur offre une adaptation réussie de cette comédie musicale. Il crée un film où les acteurs alternent les faces scéniques et chantées afin que le public puisse mieux comprendre les épreuves et les triomphes de ce groupe légendaire des années 60. Clint Eastwood rend un bel hommage à cette comédie musicale dont la réussite à Broadway a connu un grand succès pendant 8 ans.

Dans les années 2000, le groupe Madcon et une célèbre marque aux trois bandes reprenaient la chanson « Beggin », voici les extraits :

La version originale de Frankie Valli & The Four Seasons

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s