Située au coeur de la baie de Seine, la ville de Honfleur offre des opportunités de découvrir la faune et la flore à son environnement d’estuaire. Les amoureux de magnifiques balades entre la mer et la nature seront ravis. Par une unique promenade, je vous invite à la découverte de cette ville où les ruelles pittoresques et ses maisons étroites couvertes d’ardoises enchanteront votre visite.

Commune portuaire normande (département du Calvados), la ville de Honfleur est située sur la rive sud de l’estuaire de la Seine, en face du Havre, tout près du pont de Normandie.

Dès mon arrivée, mon regard est subjugué par l’authenticité de ses rues pavées. Les façades à colombages, les petites boutiques et les restaurants m’accueillent grandement au loin. Je démarre ma visite par le quartier et l’église Saint-Leonard, un espace où les commerces et les maisons font partie du paysage, mais ce qu’on distingue le plus c’est son imposante église, consacrée à Saint Leonard, jeune homme de la cour de Clovis (saint patron des prisonniers). Pour mieux l’apprécier, continuez dans les ruelles où vous pourrez admirer les maisons aux alentours et voir la façade de l’église.

Ensuite, je me dirige vers le Vieux Bassin, un ensemble où les pittoresques maisons du quai Sainte-Catherine sont omniprésentes. Le bassin fut crée sur les instances d’Abraham Duquesne, et par ordre de Colbert en 1681, en remplacement de l’ancien havre d’échouage ou “havre du dedans”, qui était beaucoup plus étroit, ce qui nécessita la destruction de la partie ouest des remparts.

Toute une série de hautes maisons forme ce décor original : les logis sont serrés les uns contre les autres avec une taille différente pour chacun d’entre eux. On remarque des habitations composées d’ardoises ce qui leur donne ce ton « bleu gris ». A l’extrémité du Vieux Bassin, on remarque la Lieutenance, ainsi appelée parce que ce monument servait à partir du XVIIe siècle de logis au Lieutenant du Roi.

Puis je m’avance vers le quartier et l’église Sainte-Catherine. Datant de la deuxième moitié du XVè siècle, l’église Sainte-Catherine remplace une ancienne église de pierre détruite pendant la Guerre de Cent ans. Elle fut édifiée par les habitants de la ville après le départ des Anglais. Disposant alors de peu de moyens, ils utilisent, comme matière première, le bois en provenance de la forêt de Touques et leurs connaissances en construction navale. Classée monument historique en 1879, c’est la plus grande église de France construite en bois avec un clocher séparé.

Après je décide de rejoindre la plage du Butin située à l’entrée de Honfleur, une plage splendide où ce vent de liberté guide vos pas.

En quittant la plage, la ville d’Honfleur est tournée vers la nature, on découvre ses jardins et ses parcs qui vous ouvrent leurs portes.

Puis, je m’arrête au jardin des Personnalités inauguré en 2004 par Michel Lamarre, maire de Honfleur est l’initiateur du projet. Installé sur une ancienne vasière de l’estuaire, cet espace immense propose une excursion où se dressent les bustes des acteurs du patrimoine historique et culturel de Honfleur : des natifs de la ville (Erik Satie, Alphonse Allais) ou des personnalités qui ont séjourné dans la ville (Monet, Baudelaire, Françoise Sagan, Michel Serrault).

Un dernier jardin m’a offert ses splendeurs celui du « Jardin Public » que vous trouverez en vous promenant le long de la jetée et du boulevard Charles V. Crée en 1996, il est aussi appelé «  Le Jardin retrouvé », un cadre rêveur rappelant les parcs anglais. Des parterres de fleurs, bosquets, étangs et cascades sont recrées. Un bel endroit pour se détendre et ceux qui ont des enfants, une aire de jeux est proposée.

Par ses derniers clichés, chère ville d’Honfleur : je te dis à bientôt !

6 commentaires

  1. Je ne connaissais Honfleur que de nom (grâce à une chanson de Jacques Brel d’ailleurs) mais je suis ravie d’avoir pu découvrir la ville grâce à ta série de photos. L’architecture a l’air vraiment magnifique et je ne parle même pas des jardins qui paraissent être de pures merveilles..!

    Je te remercie pour cette découverte (:

    1. Quand j’y suis allé, j’ai pensé aussi à cette chanson de Jacques Brel qui est « Vesoul ».

      L’architecture est très intéressante en Basse Normandie, un régal pour les yeux et les jardins sont magnifiques pour des balades.

      Je suis content que la découverte t’ait plu à mon tour 🙂

      1. Très bonne référence 😉

        Ça me donne envie de m’y rendre et de faire un tour de la région !
        Mais c’est tellement loin de chez moi que je me contenterai de mon Sud natal pour l’instant 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s