Après Raiponce et la Reine des Neiges, les studios Disney reviennent en ce début d’année 2015 avec l’adaptation du comic «  Big Hero 6 » issu de l’univers Marvel. L’histoire d’un génie de la robotique Hiro Hamada découvrant un complot criminel qui menace de détruire la ville de San Fransokyo, avec l’aide de son ami Baymax, un robot-soignant, et ses compagnons, ils font tenter de déjouer cette attaque.Un film d’animation qui mélange la science-fiction, l’action et l’humour. A la fois irrésistible et dynamique, cette nouvelle comédie animée ravira aussi bien les petits et les adultes.

Histoire

Un petit génie de la robotique nommé Hiro Hamada découvre qu’un complot criminel menace de détruire la ville de San Fransokyo. Avec l’aide de son plus proche ami, Baymax le robot infirmier, et de ses compagnons qu’il va transformer en une bande de super héros high-tech, Hiro va tout faire pour sauver la ville et sa population.

Critique

Fin 2009, le studio Disney rachète Marvel Enternainement, « Les Nouveaux Héros » est le premier film d’animation du célèbre studio qui adapte le comic « Big Hero 6 ». De nombreuses intrigues ont été modifiées dans cette adaptation au cinéma. Dans l’oeuvre originale, l’action se situe à Tokyo alors que dans le film, les studios ont imaginé une ville à mi chemin entre la ville de San Francisco et celle de Tokyo.

L’histoire est celle d’un petit génie de la robotique Hiro Hamada. Il va apprendre à maîtriser et exploiter son talent grâce à son grand frère, le brillant Tadashi, et à leurs amis GoGo Tamago, Wasabi No-Ginger, Honey Lemon et Fred. Lorsqu’un complot criminel menace de détruire la ville de San Fransokyo, Hiro se tourne vers son plus proche compagnon, le robot Baymax, et transforme la petite bande en un groupe de super-héros high-tech.

L’intrigue se déroule dans un futur imaginaire, les artisans de la firme Disney ont su créer de nombreux détails pour faire vivre la péninsule et la baie de San Francisco. En modélisant des bâtiments hauts et certaines pentes aperçues dans la ville. Pour ce qui est de l’esthétique des bâtiments, le studio s’est tourné vers la ville de Tokyo pour trouver l’inspiration. La technologie est aussi présente par l’exemple des espaces verts et les sources d’énergie que le spectateur découvrira dans l’une des scènes clefs du film où Hiro et Baymax se retrouvent à proximité des éoliennes inspirées des cerfs volants japonais procurant un côté à la fois ludique et technique de la ville. Des décors très détaillés, variés et riches composent cet environnement foisonnant : le spectateur aura droit à une grosse claque visuelle !

Les réalisateurs ont su trouvé un équilibre entre l’action, l’humour et l’émotion. Comme, nous avons pu le voir dans les dernières productions du studio Disney à l’instar de « The Avengers » : l’action et l’humour de Marvel et le charme de la firme Disney. Par cette démarche, on observe des thèmes chers aux deux géants : le deuil, l’amitié, l’amour et l’importance d’être entouré de personnes de confiance.

Disney pourra se vanter de proposer une palette de personnages principaux des plus riches depuis des années (Hiro, Baymax et Tadashi). Au gré de cette aventure, des personnages secondaires s’ajoutent à cette aventure rythmée et dynamique tels que Fred, Go Go, Honey et Wasabi, Tante Cass et le professeur Callaghan. Les plus jeunes admireront l’action et l’humour de certains personnages ou auront cette envie de faire un câlin à Baymax dont l’animation est craquante que ce soit dans son apparence comme dans ses sentiments. Le public comprendra immédiatement les émotions exprimées par le robot. Tandis que les adultes seront à la recherche de nombreuses références issues du monde Marvel ou de la culture « geek ». Par ses nombreux atouts, « Les Nouveaux héros » devient un film très passionnant grâce à une histoire bien structurée et une animation impressionnante.

Pour l’ambiance musicale, les réalisateurs ont engagé Henry Jackman, un habitué de l’univers des super héros (Captain America, X-Men : First Class) qui a su produire une bande son à l’image du film, où les sons synthétiques sont épaulés par le morceau rock du groupe Fall Out Boy en prime.

Conclusion

Premier film d’animation Disney inspiré de l’univers Marvel, la firme aux grandes oreilles a réussi un coup de force en fusionnant son univers et celui de Stan Lee. Reprenant des thèmes chers aux deux firmes : des personnages orphelins en y ajoutant des protagonistes drolatiques et attachants. « Les Nouveaux Héros » surprendra de nombreux spectateurs en proposant un film d’animation très efficace. Petits et grands apprécieront ce petit bijou de plusieurs manières.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s