Agée de 25 ans, Kady est une illustratrice qui vit en région parisienne. En 2013, elle lance un concept intitulé « KDYBOOCREA », s’inspirant de ses trois passions : les mangas, les jeux videos et la photographie. Ses créations combinent différents univers pour n’en former qu’un. Son objectif : donner une seconde vie aux personnages de son enfance ou à des personnalités disparues !

1) Présentez-vous en quelques mots auprès de nos lecteurs ?

Hello, je m’appelle Kady, j’ai 25 ans, je vis en région parisienne et je suis illustratrice.

2) Pouvez-vous nous retracer votre parcours en quelques phrases ?

Je suis autodidacte, je dessine depuis toute petite et j’ai lancé mon concept KDYBOOCREA, il y a de ça 2 ans. Depuis j’ai eu l’opportunité de participer à plusieurs expos et de faire aussi mes propres vernissages.

3) Comment votre passion du dessin vous- a-t-elle été transmise ?

Dans ma famille, on est tous à peu près adepte du dessin alors c’était évident pour moi de faire de même. Disons que j’ai grandi avec et ça fait partie de moi.

Dans ma famille, on est tous à peu près adepte du dessin alors c’était évident pour moi de faire de même. 

4) Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Mes premières sources d’inspiration sont les mangas et les jeux videos dont je suis une grande adepte. J’aime ces univers où tout est possible. J’adore m’inspirer aussi de tendance et de mode afin de personnaliser mes personnages et leur donner vie en les insérant dans des lieux réels grâce à des photos prises dans le métro ou dans la ville. Je créé des situations où tous ces personnages se mêlent à notre réalité.

J’adore m’inspirer aussi de tendance et de mode afin de personnaliser mes personnages et leur donner vie en les insérant dans des lieux réels grâce à des photos prises dans le métro ou dans la ville.

5) Quelles sont les techniques que vous utilisez dans vos créations ?

Mes techniques consistent à retravailler le personnage, le redessiner à partir d’une ou plusieurs photos pour pouvoir recréer une attitude ou une posture afin d’arriver à recréer une situation à partir d’un simple visage par exemple.

6) Dans votre travail, on croise de nombreuses formes artistiques (dessin, photographie), votre concept mélange habillement deux univers: la réalité et le monde virtuel, rappelant vaguement les grands succès cinématographiques de notre enfance (Qui veut la peau de Roger Rabbit, Space Jam).Comment avez eu l’idée de combiner ces éléments ?

C’est tout à fait ça ! L’idée m’est venue après avoir passé plus de temps à faire les magasins et personnaliser mon joueur dans GTA au lieu de faire les missions qui m’étaient données lol. Je voulais faire ça avec tous mes persos, mangas, jeux video.. et sans limite et quoi de mieux que le dessin pour cela. Au-delà de ça, je voulais rendre tout ces personnages plus familiers afin que tout le monde puisse se retrouver dans Son Goku par exemple, sans pour autant être un adepte du manga, connaître son histoire ou être « GEEK » mais parce qu’il porte les mêmes vêtements et qu’il fréquente les mêmes lieux, ce qui le détache un peu de son univers imaginaire et l’amène dans notre réalité.

L’idée m’est venue après avoir passé plus de temps à faire les magasins et personnaliser mon joueur dans GTA au lieu de faire les missions qui m’étaient données lol.

7) Vous avez participé à de nombreuses expositions-ventes (Hypefest, Linkers Party 3, Paris Manga, Le Paname Art Café, L’Encre de Cthulhu, La Bellevilloise, Atelier Basfoi). Quels souvenirs, gardez-vous de ces événements ?

Je garde un très bon souvenir de chacun de ces événements. Particulièrement pour celui qui fut le tout premier, l’HYPEFEST, où j’y ai rencontré le public pour la première fois, vu sa réaction par rapport à mon art et c’était aussi la première expo avec l’excitation et le trac, toutes ces émotions qui poussent à continuer et aller plus loin. Puis, il y a eu mon premier vernissage au Paname Art Café, un lieu que j’aime beaucoup dans lequel tout s’est bien déroulé et où j’ai pu rencontré pas mal de personnes.

8) Quels sont vos projets futurs ?

Mes projets futurs sont des expos, des collaborations avec des marques et le plus fou de tous, celui dont je rêve : l’ouverture d’une galerie où exposer toutes mes créas !

9) Un mot de conclusion ?

Croire en ses rêves et aller au bout sans jamais se laisser convaincre qu’on ne peut pas y arriver. Et j’évoquerai même une citation de Ernesto Che Guevara qui dit « Soyez réalistes : demandez l’impossible ».

Croire en ses rêves et aller au bout sans jamais se laisser convaincre qu’on ne peut pas y arriver.

Pour suivre l’actualité de l’artiste KDYBOOCREA

Site web: www.kdyboocrea.net

Facebook: kdyboocrea

Twitter: KDYBOOCREA

Instagram: kdyboocrea

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s