Andry Rajoelina alias Andry Shango est un designer français qui travaille dans le dessin animé depuis 7 ans. L’artiste rend hommage à la pop culture avec humour en imaginant nos justiciers préférés à travers des séries d’illustrations aux couleurs chatoyantes dont l’effet patiné rappellera une certaine nostalgie.

1) Présentez-vous en quelques mots auprès de nos lecteurs ?

Fraîchement trentenaire, je travaille dans le dessin animé en tant que designer depuis 7 ans. Je viens de Tours et je suis passé par la case Nantes, puis Paris et re-Nantes enfin.

2) Quel est votre parcours ? Depuis quand dessinez-vous ?

C’est durant mon (unique) année de médecine que je me suis rendu compte que ce n’était pas du tout fait pour moi et qu’il fallait que je tente de pousser ma passion du dessin un peu plus loin. Avant la fin de mon année, je me suis inscrit à une école d’arts appliqués à Nantes dans laquelle je me suis spécialisé dans le dessin animé.

Depuis que j’ai commencé dans l’animation, j’ai tout de même pris le temps à côté de travailler sur des illustrations personnelles, en grande majorité inspirées par la pop culture et c’est ce qui m’a permis par la suite d’avoir l’occasion d’être publié et de participer à des expos. Quant à la question « depuis quand je dessine », je pense répondre un peu comme tout le monde en disant que c’est depuis tout petit, mais je n’y peux rien car c’est vrai.

3) Vous faites partie de ses artistes dont les créations s’inspirent ou reproduisent des personnages à travers des scènes liées à une œuvre existante. Qu’est-ce qui vous fascine autant dans le fanart ?

Entre les plombiers mangeurs de champignons, les tortues dévoreuses de pizzas, et les scientifiques chasseurs de fantômes, la pop culture me poursuit depuis tout petit et je l’associe beaucoup à la nostalgie qu’elle me procure (travailler dans le dessin animé n’aide pas vraiment non plus).Comme la plupart des geek-artists, c’est ma manière de rendre hommage à toutes ces oeuvres cinématographiques, vidéoludiques etc… et le plus plaisant dans cela est de prendre la liberté de s’approprier des univers et d’en faire ce que l’on veut comme illustrer le Roi des Rats (adversaires des Tortues Ninja) adoptant Rémy (Ratatouille) ou Poison Ivy se liant d’amitié avec Groot.

Certaines de mes illustrations sont très référencées, car j’aime jouer avec les détails, et j’aime le fait que ces références ne sautent pas aux yeux de certaines personnes, mais que ces dernières en apprécient le contenu juste parce qu’elles trouvent le dessin joli.

4) Quels outils utilisez-vous pour la création de vos dessins ?

Essentiellement photoshop et si vraiment ,je n’ai pas le choix (ordi qui ne marche pas, oubli de tablette) je ressors mes crayons, feutres et carnet de croquis. J’espère cependant réussir à trouver le temps de me remettre à la peinture traditionnelle.

5) Des films cultes ? Des dessins animés?

Ouch, tellement de choix donc autant essayer de faire le plus court possible…mmm… je dirais Jurassic Park et les Tortues Ninja. Bon finalement ce n’était pas si compliqué à trouver.

6) Quelles sont vos sources d’inspiration ? Avez-vous des artistes qui vous ont influencé dans votre travail ?

Contrairement au choix à faire sur mes films et dessins animés cultes, citer des artistes qui m’inspirent dans mon travail devient de plus en plus difficile, car je tombe régulièrement sur un bon paquet d’artistes talentueux dont j’ignorais l’existence.Pour essayer de faire court une fois de plus, je pourrais citer Patrick Ballesteros, que j’ai découvert il y a quelques jours.Je suis ultra fan de sa série d’illustrations « 25 cent Wonders » et les gens qui connaissent ou qui découvriront mon travail comprendront pourquoi. Son travail correspond à tout ce que j’aime faire quand il s’agit de jouer avec les détails et références et surtout mélanger pop culture et mignonnerie.

7) Avez-vous des projets pour l’avenir?

A côté de mon travail dans l’animation, je compte enrichir ma série d’illustration « Super Families » (bientôt disponible sur le site de French Paper Art Club) car il y a encore de quoi faire. Aussi, je me lance doucement dans l’édition avec quelques couvertures de livre pour enfant et surtout la sortie prochaine de mon 1er livre illustré, en collaboration avec Thomas Olivri, fondateur de Geek-Art.net. (Pour savoir de quoi ça parlera sans en dire trop, prière de se référer à la dernière phrase de ma réponse à la précédente question.)

8) Un mot de conclusion ?

Stay tuned!

Pour suivre l’actualité de l’artiste Andry « Shango » Rajoelina

Site internet : elshango-drew-and-shot.tumblr.com

Facebook : Andry « Shango » Rajoelina

Twitter : Andry Shango Rajoelina

Instagram : Andry Shango

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s